Vers la nouvelle infrastructure en travaillant sous haute pression. 

Datacenter ou cloud – qui résiste ? 
 

Compte tenu de la numérisation, de nombreuses infrastructures informatiques sont confrontées à une modernisation complète. Mais le chemin vers l’avenir passera-t-il exclusivement par le cloud ? L’examen de nombreuses entreprises montre que le « cloud-only » n’a souvent pas beaucoup de sens. Bien que certains remplacent leurs datacenters par des environnements cloud, dans la plupart des cas, les entreprises étendent pourtant les datacenters locaux classiques à des solutions cloud. La voie d’or semble être le lien judicieux entre les services de cloud public et l’infrastructure On-premise ou sur site existante. Mais quelles sont les données qui peuvent être externalisées dans le cloud et celles qu'il vaut mieux conserver localement ? Comment orchestrer les environnements hybrides ou multi-cloud ? Quelles mesures devriez-vous prendre maintenant ? 

Découvrez comment combiner les services cloud et les services On-premise de manière profitable et quelles nouvelles voies vous devez emprunter maintenant pour rester compétitif.  

Le propre datacenter a-t-il fait son temps ?

Dans notre livre blanc, nous répondons à cette question et discutons de la façon dont nous envisageons chez Bechtle une infrastructure informatique prête pour l’avenir. 

ACCÉDER AU LIVRE BLANC

Tout n’est qu’une question de stratégie.

De nombreuses entreprises utilisent déjà des ressources cloud, mais elles sont loin d’avoir toutes une stratégie cloud clairement formulée. La conséquence : les projets relatifs à l’utilisation du cloud se déroulent en partie à l’écart du service informatique central (mot-clé : Shadow IT). En développant une stratégie, vous ancrez le cloud dans votre entreprise comme un sujet porteur d’avenir et comprenez ce qui peut réellement être externalisé et ce que vous devriez continuer à exploiter dans votre datacenter. Agissez maintenant et obtenez une véritable valeur ajoutée grâce à une utilisation ciblée et structurée des ressources cloud et On-premise.  

Strategy, strategy, strategy.

A lot of companies already leverage cloud resources, but most do not have a clear strategy for the cloud. As a consequence, there are no checks own shadow IT, with employees tapping into cloud services without the knowledge of the central IT department.  By developing a strategy, you not only make the subject of the cloud an integral part of your business, you also gain a sound understanding of what can really be migrated and what is best run in your own data centre. Take action now and unlock dramatic value from an effective and structured use of cloud and on-premise resources.

A structured approach to migration.

The question of which data can be moved into the cloud has as much to do with the technical framework as it does with the type of data and the type of cloud. Some companies choose to run workloads connected to new topics such as analytics and the Internet of Things (IoT) in a cloud environment. The advantage is there are ready-made frameworks available. Others take a cloud-first approach and consider running all new applications in the cloud as an alternative. Generally speaking, it doesn’t make much sense to move every existing workload from your own data centre to an Infrastructure-as-a-Service (IaaS). It’s better to take a structured approach to make the most of the cloud.

Une approche judicieuse de la migration. 

Les conditions-cadres techniques jouent un rôle important dans la question de savoir quelles données peuvent être externalisées dans le cloud, de même que la nature des données et le type de cloud approprié. Certaines entreprises s’emploient à gérer des charges de travail sur de nouveaux sujets tels que l’Analytics et l’Internet des objets (IoT) dans un environnement cloud. L’avantage : il y a des frameworks finis. D’autres choisissent l’approche Cloud First et envisagent d’utiliser le cloud comme alternative pour toutes les nouvelles applications. D’une manière générale, il est rarement logique de migrer les charges de travail existantes de son propre datacenter 1:1 vers un service IaaS (Infrastructure-as-a-Service). Une structure est utile dans ce contexte pour profiter de la valeur ajoutée du cloud.

Choisir le type de cloud approprié. 

Avant de migrer des données ou des applications vers le cloud, il est essentiel que les entreprises réfléchissent au type de cloud le plus approprié. Ici aussi, le bon mélange est essentiel : 

Public Cloud.

Hybrid Cloud.

Private Cloud.

privé ou public ? Où stocker les données à caractère personnel ou requérant une protection particulière ? Et si l’on veut accéder aux données depuis différents sites ? Dans notre livre blanc, vous obtiendrez des informations sur la façon dont vous décidez stratégiquement quelles données devraient être stockées dans quel environnement cloud – ou même hébergées dans votre propre datacenter. 

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC MAINTENANT

Et pour terminer : les collaborateurs jouent un rôle essentiel.

 

 

Les ressources cloud sont généralement très dynamiques et les DevOps rendent les cycles de développement très courts. Sur les plateformes de cloud public, de nouvelles fonctionnalités s’ajoutent sans cesse, de plus en plus de services sont intégrés, certains sont interrompus. Cela suppose une très grande agilité de la part des collaborateurs informatiques. Une nouvelle culture d’apprentissage doit émerger chez les collaborateurs informatiques. Cela exige que vous puissiez donner à vos collaborateurs des espaces de liberté pour voir et évaluer les nouveaux services émergents. Alors, changez votre manière de penser dans ce contexte ! En effet, les entreprises qui sont en mesure d’utiliser les services innovants le plus rapidement et de la manière la plus judicieuse se procureront des avantages concurrentiels décisifs.  

Passez avec succès à la migration vers le cloud. 

 

Dans notre livre blanc « Le datacenter a-t-il fait son temps à l’époque du cloud ? », 

vous découvrirez toutes les étapes nécessaires.  

The successful path to cloud migration.

Discover the steps you need to take in our whitepaper “Does the cloud spell the end of the data centre?"