définition-infrastructure-hyperconvergée
10 janv. 2022

L’hyperconvergence, remède à tous les maux IT ?

Les infrastructures constituent le socle de toute entreprise. Sans elles, pas de production, pas de travail au quotidien. Rien du tout. Il est donc indispensable, si ce n’est vital, d’avoir une bonne infrastructure.

Et une nouvelle technologie fait l'actualité et occupe le devant de la scène. Cette technologie permet d'améliorer la gestion quotidienne de l’infrastructure grâce à plus d’agilité. Son nom : l’hyperconvergence. Si elle est prometteuse, cette technologie est-elle la réponse à tous les maux ?

La réponse dans l’article !

De l’importance d’avoir une infrastructure réactive

L’infrastructure informatique est un élément essentiel dans l’activité d’une entreprise. Elle doit obligatoirement répondre à des exigences telles que la fiabilité, la disponibilité, la performance ou encore l’évolutivité.

Et les équipes IT, déjà fortement sollicitées par la gestion quotidienne des parcs informatiques, doivent répondre à un niveau d’exigence élevé notamment pour répondre aux prérequis des logiciels et des applications et tout cela sans oublier d’augmenter et satisfaire l’expérience utilisateur. Pour les TPE et PME, le constat est encore plus alarmant.

Ajoutez à cela que le volume de données augmente de façon exponentielle, et les actions à supporter pour l’infrastructure d’une entreprise se retrouvent beaucoup trop lourdes.

 

L’hyperconvergence, c’est quoi ?

Depuis quelques années maintenant, une technologie a fait son apparition et attire les regards : l’hyperconvergence.

Un nom compliqué ? Peut-être un peu. Mais la définition de l’hyperconvergence est simple. Il s’agit de simplifier la gestion de l’infrastructure en alliant (= c’est-à-dire en faisant converger) dans un boitier unique les serveurs, les switchs et le stockage. Le tout est piloté par une fonction logicielle.

 

Quels avantages ?

L’infrastructure hyperconvergée est généralement prisée par les entreprises pour l’agilité qu’elle leur confère. Elle répond à des besoins grandissants de ressources logicielles dont certaines applications sont très gourmandes. Pour de nombreuses entreprises, l’important est la haute disponibilité de cette infrastructure. L’hyperconvergence permet de faire évoluer la capacité des datacenter en fonction de l’augmentation ou de la diminution de la charge de travail.

Le second avantage évident, c’est son mode de gestion. Grâce à son interface logicielle unique, le DSI peut avoir une vue intégrale et générale sur son infrastructure qu'elle soit en interne ou externe.

L’hyperconvergence permet finalement aux équipes IT, grâce aux règles qui se trouvent dans les solutions hyperconvergées, un gain tant d'un point de vue administratif que d'un point de vue économique.

Une question reste sans réponse ?
N'hésitez pas à contacter notre expert pour plus d'informations.

 



Dimitri Klein

Tél.: +33 (0)3 90 40 45 48

dimitri.klein@bechtle.com

Share article

Published on 10 janv. 2022.