Virtualisation d’applications [278]

Filtre

Filtrer selon :

Prix de
 
à
 

Affichage

à partir de 67,50

Prix brut : 81,00  € dont 13,50  € de TVA

254 Horizon Application Manager modèles correspondent à vos critères de recherche
24 Microsoft Visual Studio Server modèles correspondent à vos critères de recherche

Gain de temps et allègement des processus

Alors que la virtualisation de serveurs désigne la reproduction virtuelle d’un environnement d’ordinateurs, la virtualisation d’applications désigne quant à elle la reproduction virtuelle de l’environnement d’exécution d’une application, soit en fait un système d’exploitation. Ce processus présente tout de suite plusieurs avantages. Il met fin à l’installation fastidieuse et chronophage du logiciel d’applications sur chaque ordinateur. Une fois installé de manière centrale, il est alors disponible partout. Les utilisateurs y accèdent via un simple lien. Et pour terminer, encore un troisième avantage : le système de fichiers et le registre (ou registry) ne sont plus encombrés par des « résidus ». En effet, les applications virtuelles fonctionnent dans leur propre environnement.

 

Échange de données limité entre les applications

Un des rares inconvénients de la virtualisation d’applications est qu’elle nécessite une connexion réseau stable, cependant une telle connexion est déjà présente dans la plupart des entreprises. Si la connexion n’est pas assurée, l’application ne peut pas démarrer, même avec la meilleure mémoire tampon.. En plus de la connexion réseau, le manque de possibilités d’interaction entre les applications fait partie des autres défis représentés par la virtualisation d’applications. L’échange des données est dans un premier temps impossible.

 

Equipe Bechtle Comsoft

+33 4 97 21 58 50
infos@comsoft.fr