securite-la-redondance
Sécurité - 24 mai 2022

La redondance : La clé de voute de la sécurité de votre infrastructure ?

Malgré des mesures de protection et de sauvegarde, la perte irrécupérable d’informations est un désastre pour une entreprise. La sécurité des données est devenue un enjeu majeur et l’utilisation de matériel redondant est l’un des facteurs qui permet de réduire les risques de perte de données malgré les sauvegardes.

Est-ce que la redondance est le dernier rempart pour sécuriser les données d’une entreprise ?

Il est possible de perdre des données si vos sauvegardes ne sont pas à jour ou défaillantes. Pourtant, il est primordial d’assurer une continuité d’activité en cas d’incident.
La redondance des serveurs fait référence à la quantité et à l'intensité des serveurs de sauvegarde, de basculement ou redondants dans un environnement informatique. Il définit la capacité d'une infrastructure informatique à fournir des serveurs supplémentaires qui peuvent être déployés lors de l'exécution pour la sauvegarde, l'équilibrage de charge ou l'arrêt temporaire d'un serveur principal à des fins de maintenance.

Grâce aux doublons, une entreprise peut garantir les fonctionnalités de son centre informatique dans l'éventualité où un composant présenterait un dysfonctionnement. Quand il s'agit de données, la duplication est réalisée à des fins de sauvegarde ou de restauration.

 

Comment mettre en place un système informatique redondant ?

Pour une sécurisation optimale de vos données, il est possible de combiner les différents types de redondance informatique :

  • La redondance des disques durs ;
  • La redondance des serveurs ;
  • La redondance multisite.

La redondance peut aussi être utilisée pour éviter les restaurations. En cas d'incident, une entreprise qui n'a effectué aucune redondance devra restaurer ses données à partir d'une sauvegarde existante. Quand celle-ci n'est pas à jour, il risque d'y avoir des pertes de données importantes entre le moment de la dernière sauvegarde et la restauration. Dans ce cas de figure, la redondance des disques durs par exemple vous permettra d'éviter la restauration et de retrouver sans souci l'ensemble de vos données.

Avec l'installation de serveurs redondants, vous optez pour un serveur principal et un serveur secondaire. L'idéal pour mettre en place ce système de redondance est d'avoir un serveur principal de sauvegarde, et un autre secondaire qui ne sera utilisé qu'en cas de défaillance du premier.

Il ne faut pas attendre d'être face à un incident pour tester le fonctionnement des solutions mises en place. Un contrôle fréquent est nécessaire pour vous assurer de la possibilité de récupérer vos données, quel que soit le problème.

 

Le cloud, alternative fiable pour les entreprises ?

la redondance des systèmes informatiques peut s'avérer très fastidieuse pour les entreprises, en plus des coûts importants qu'elle peut engendrer. Aujourd'hui, le cloud est un moyen plus simple et plus efficace pour protéger les données.
C'est un système de stockage sur le web, qui vous permet d'accéder à vos informations sauvegardées, quel que soit le lieu où vous vous trouvez, tant que vous avez accès à une connexion internet. Il ne sera plus nécessaire d'investir dans des disques durs, carte SD, clé USB ou autre matériel de stockage.

Si vous souhaitez avoir des informations sur la sécurisation de votre infrastructure, contactez notre spécialiste Dimitri Klein.


Dimitri Klein

Solution Consultant Cybersécurité

Tél.: +33 (0)3 90 40 45 48

dimitri.klein@bechtle.com


Dimitri Klein

Solution Consultant Cybersécurité

Tél.: +33 (0)3 90 40 45 48

dimitri.klein@bechtle.com

Recommander l’article

Nous avons publié cet article le 24 mai 2022.