Vie Bechtle - 7 févr. 2022

Interview Collaborateur : Esteban Jaime

Esteban a rejoint Bechtle Paris il y a maintenant 8 mois. Alternant au poste de Business developer, il a pour volonté d’apporter une vraie notion RSE à son poste !


 

Esteban Jaime

 

 

 

 

Bonjour Esteban ! Peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour ! Je m’appelle Esteban, j’ai 22 ans et je suis Colombien. Je suis venu en France pour mes études et suis actuellement en alternance chez Bechtle Paris, au poste de Business developer.

 

Pourquoi es-tu venu en France ?

En Colombie, j’ai été athlète de haut niveau en escrime pendant 8 ans. Mes opportunités de travail et d’études étaient limitées là-bas et lors d’une de mes compétitions, j’ai eu l’occasion de venir à Paris ; la ville m’avait beaucoup plu !  J’ai donc pris la décision de venir m’installer ici, en m’aidant un peu de ma notoriété de sportif !

 

Peux-tu nous résumer tes débuts chez Bechtle ?

J’ai commencé en tant que stagiaire en juin 2021. Après avoir validé ma licence en Langues Etrangères Appliquées avec un focus français et anglais ; j’ai commencé un master en commerce et Bechtle m’a réembauché, cette fois-ci comme alternant !

Pendant le stage chez Bechtle durant ma licence, je travaillais, en plus, dans la restauration à côté. Farba Mbaye et Bruno Zaccone m’ont accordé des horaires adaptés, pour que je puisse gérer les deux ! Aujourd’hui je suis en full time chez Bechtle pour un rythme de 3 semaines par mois au bureau et une semaine à l’école.

 

Tu peux nous expliquer ton poste ?

Je suis actuellement Business developer et j’essaye d’ajouter à mon poste une forte dimension RSE. Il a donc été décidé de diviser mon temps en deux, entre Sales et RSE.

Il y a une réelle volonté, à terme, de me présenter comme spécialiste dans le domaine du développement durable. Comme ça, je pourrais ajouter une valeur ajoutée encore plus forte à mon discours commercial et trouver des solutions green, adaptées au besoin du client.

Ce que je trouve intéressant dans mon métier, c’est cette notion d’aide : j’ai toujours cherché à aider les autres et je retrouve cet aspect dans la gestion et l’accompagnement de mes clients : il faut être leur interlocuteur de confiance, être présent pour eux.

 

La RSE est une notion qui te tient à cœur ?

Complétement ! L’écologie est un sujet qui m’a toujours intéressé et là chez Bechtle, l’occasion s’est présentée.

Après avoir assisté à une conférence sur l’économie circulaire et le futur des entreprises, j’en ai parlé à la direction de Bechtle Paris. Ils ont été on board très rapidement ! J’étais même surpris de la vitesse à laquelle ils ont accepté mes propositions !

L’idée est de devenir un vrai support Green IT auprès de nos clients en proposant par exemple, des produits recyclables ou encore à basse consommation ; on voit ce qui pourrait le mieux solutionner les besoins du client.

En tant que revendeur IT, nous avons notre place dans cette réflexion, au même titre que les constructeurs avec lesquels nous sommes en contact : Ils peuvent devenir des acteurs majeurs !

 

Assez parlé de travail, tu as des passions ?

J’adore le sport en général et voyager !
Comme je pratiquais l’escrime à haut niveau pendant 8 ans, j’ai eu l’occasion de beaucoup voyager : à Paris, au Mexique, au Canada, en Amérique du Sud etc. C’était super, même si ces moments étaient surtout dédiés à la compétition.

En dehors de ça, actuellement, j’aime beaucoup sortir avec mes amis, aller au musée, au cinéma. J’aime aussi beaucoup la musique ! J’adore aller à des concerts de jazz, rue de Rivoli ou à Châtelet… En général, je reste jusqu’à la fin vers 1h du matin !

 

Tu as encore l’occasion de pratiquer l’escrime en ce moment ?

Pas vraiment, même si j’aimerais vraiment en refaire ! Mais c’est difficile actuellement pour moi de gérer mon planning entre université et travail et en plus l’escrime est un sport qui coûte plutôt cher. Sans oublier le covid, qui n’a pas arrangé les choses en fermant régulièrement les salles de sport !  Dans tous les cas, mon sac d’escrime est prêt !

 

S’il y avait autre chose à savoir sur toi, qu’est-ce que ce serait ?

Je suis quelqu’un de très ouvert : j’adore découvrir de nouvelles langues, rencontrer de nouvelles personnes !

C’est aussi pour ça que j’adore Paris ! Il y a tellement de diversité ici : J’ai un groupe d’amis qui vient d’un peu partout, c’est très intéressant ! A Bogota, la métropole dans laquelle j’habitais en Colombie, il y a une certaine diversité culturelle, mais elle n’est pas aussi riche qu’à Paris.
Aussi, ça me permet d’améliorer un peu mon français ; pour moi c’est comme ça qu’on apprend le mieux : en parlant et en rencontrant des gens !

Recommander l’article

Nous avons publié cet article le 7 févr. 2022.