Hôpital cantonal des Grisons – L'hôpital cantonal des Grisons modernise ses postes de travail desktop avec HPE moonshot.

L’hôpital cantonal des Grisons est l’hôpital central du sud-est de la Suisse. Depuis des années, il utilise un environnement VDI basé sur les solutions Citrix pour ses près de 1’200 postes de travail. La solution existante offrait une réponse insuffisante à la demande croissante portant sur plus de performances graphiques dans le domaine médical. Avec Bechtle, partenaire HPE Platinum, et HPE Suisse, une nouvelle infrastructure desktop VDI graphiquement performante et basée sur HPE Moonshot a été mise en place.

Données du projet.

  • Services professionnels
  • Poste de travail moderne
  • Pharmacie / Santé
  • HPE
  • > 1 500 collaborateurs

Situation de départ.

Pour ses 1’200 postes de travail desktop, l’hôpital cantonal des Grisons a opté assez tôt pour une approche VDI basée sur les solutions Citrix. Les nombreux postes de travail utilisés dans les secteurs sensibles tels que les salles d’opération ou les services de soins intensifs notamment, allaient en faveur d’un modèle avec lequel les postes de travail desktop étaient publiés de façon centralisée à partir du datacenter sur des clients légers. L’avantage de cette administration centralisé devait cependant faire face à des restrictions propres au modèle VDI : en cas de très nombreux accès utilisateurs, les performances diminuent et en particulier les performances graphiques. L’environnement en place ne permettait quasiment pas les visioconférences, les simulations vidéos et 3D ne se déroulaient que très laborieusement sur les terminaux. Un handicap non négligeable face à l’avancée toujours plus forte dans le quotidien médical des processus et des simulations générant des images. Michele Donnicola, directeur du service infrastructure TIC : « L’approche « Lean-Hospital » que nous suivons a pour but de mettre à disposition des utilisateurs un poste de travail individuel mobile et performant. Les médecins et le personnel soignant doivent pouvoir documenter les choses et accéder aux informations tout en restant à proximité des patients. Ils doivent pouvoir travailler de façon aussi productive en télétravail qu’à l’hôpital. Avec les performances insuffisantes de l’ancienne architecture VDI, nous ne pouvions pas atteindre ces objectifs stratégiques. »

 

 Choisir la technologie HPE Moonshot comme solution pour « l’infrastructure desktop hébergée » était la bonne. Nous sommes plus que satisfaits de la prise en charge par HPE et notre partenaire Bechtle. 

Michele Donnicola, directeur du service infrastructure TIC, hôpital cantonal des Grisons

La solution.

élevé possible pour pourvoir couvrir 80 à 90 % des postes de travail. De même, la première des priorités allait à la sécurité des données, la restauration et la continuité opérationnelle. » À partir de ce catalogue, différents concepts de technologies ont été étudiés. Finalement, c’est une solution qui combinait les avantages d’une IT centralisée et les performances d’un matériel dédié qui a convaincu : HPE Moonshot. Contrairement aux solutions VDI qui requièrent un niveau hyperviseur pour la virtualisation des ressources matérielles, HPE Moonshot met un desktop publié avec une GPU dédiée et son propre SSD à la disposition de chaque utilisateur dans le datacenter. De cette façon, les applications requérant des performances graphiques importantes disposent elles aussi toujours d’assez de puissance de calcul. Une infrastructure HPE Moonshot est composée de châssis HPE Moonshot dans lesquels des cartouches HPE Moonshot. sont insérées par plug-and-play. Chaque châssis regroupe maximum 45 cartouches et comprend tous les composants d’administration, d’alimentation électrique, de refroidissement et de réseau préinstallés. Dans l’hôpital cantonal des Grisons, les desktops Citrix sont publiés et administrés de façon centralisée sur l’infrastructure HPE Moonshot.

Avantages économiques.

Médecine, soins et administration travaillent depuis plusieurs mois avec la nouvelle infrastructure desktop. « Au vu de l’état actuel des choses, choisir HPE Moonshot était la bonne décision », conclut le responsable du service infrastructure TIC. « Malgré une standardisation maximale, l’expérience utilisateur s’est améliorée de façon significative, tout particulièrement en ce qui concerne les applications graphiques. Nos médecins peuvent maintenant via l’environnement de desktop hébergé, visualiser des radiographies haute définition ou des animations 3D fluides et tenir des visioconférences depuis chez eux ou en déplacement. Et en ce moment tout particulièrement, au vu de la situation actuelle avec le Covid-19, cela représente une énorme amélioration. Grâce à l’effort commun de HPE et de Bechtle, nous avons obtenu rapidement les cartouches HPE Moonshot et avons pu migrer rapidement les Key User médicaux. De cette façon, cette nouvelle technologie nous aide très concrètement à mieux gérer les défis de la pandémie. » L’architecture claire de HPE Moonshot simplifie la gestion système. La suppression des couches de virtualisation et le fait que les données ne soient plus enregistrées sur un SAN mais directement sur la cartouche HPE Moonshot, augmentent les performances et apportent une aide précieuse lors de la recherche d’erreurs.

Michele Donnicola : « Les problèmes sont très faciles à retracer et restent limités aux 15 utilisateurs de la cartouche concernée. HPE Moonshot réduit la complexité dans le datacenter et offre une sécurité à notre équipe. La technologie permet également d’attribuer les ressources de calcul de façon très précise à des groupes d’utilisateurs individuels. » À cela vient s’ajouter une grande évolutivité. Si des postes de travail desktop supplémentaires sont requis, il suffit d’ajouter une cartouche dans le châssis. Malgré une puissance matérielle dédiée à l’utilisateur, le logiciel d’application peut être géré aussi facilement que sur une infrastructure VDI grâce à une image centrale. La répartition des quatre châssis HPE Moonshot dans deux datacenters garantit que même en cas de panne totale d’un des deux datacenters, les collaborateurs de l’hôpital disposent encore de près de 80 % de la performance IT normale.

Partenaires.

Référence complète.

pdf Téléchargement